Aux sources de la radio

CambosFM la Radio du Mix depuis 2002 , le son des Meilleurs Djays

1980: Jean-Luc Reichmann a débuté sa carrière au début des années 1980 sur Radio Cambos, au 69 chemin de Malepère, sous le pseudonyme deBoogie Chou.

1981: Elle émet ses émissions sur 103 MHz à St Orens dans la banlieue de Toulouse en 1981 avec un émetteur de 100w

1985: A cette époque Cambos était la première Radio Locale en Midi-Pyrénées; de nombreuses célébrités y sont venues comme invités , Jacques Villeret , Jean-Jaques Goldman, Indochine, sans Oublier le célèbre Président Rosko en Direct de Los Angeles dans son émission Pall-Mall Music U-S-A… J étais tout Gosse en ce temps là 🙂 et amoureux de la belle Séverine la fille de la Directrice , si tu me lis Bisouxxx. Sans oublier Grégory, et son frère Anthony , mes meilleurs souvenir d enfance.

Patricia SIMAR est la directrice
Jean-Pierre BONNET est le directeur des programmes
Cyril PLATIER est directeur de l’information

Témoignage de Guy FAGOT:

La première émission date d’avril 1975 et avait lieu, bien sûr en pirate, tous les dimanches.         
L’émetteur de ma fabrication n’était pas puissant , 2 w peut être mais il faut dire qu’ à cette époque la bande FM était vide à part FRANCE MUSIQUE , FRANCE CULTURE , INTER et FIT .
Emettant depuis les côteaux de LABEGE avec un pylône de15 mètres en banlieue toulousaine son rayonnement était à l’époque de 10 à 15 km, bien plus de ce que l’on voulait. On a même eu des auditeurs à 30 km. La programmation ? pas dur, dédicace de disques et infos ,concerts, sorties etc etc.(surtout pas de politique)
Au début tout cela dans mon salon où se retrouvaient 7 à 8 passionnés. Ma femme a eu de la patience.On n’a jamais été inquiétés pourtant tout le monde savait, même les opérateurs de SUD RADIO venaient au studio pour passer un moment.
En 1978 / 1979 FR3 nous avait filmé lors d’une manifestation que nous animions ( faut bien gagner un peu de sous pour investir!)

La radio à cette époque s’appelait Radio CAMBOS car ma maison est construite sur le site d’une ancienne ferme de ce nom. Pour information c’est moi qui chante sur le jingle, à l’époque je n’avais pas peur du ridicule.

En 1981 rien ne va plus, incompatibilité sur le devenir de la radio Le clash et la division des effectifs ont lieu lors des premières autorisations de fréquences .Certains avaient la tête grisée et voyaient déjà l’eldorado. Séparation dans la douleur, adieu CAMBOS. Comme j’avais démissionné de la présidence, avec d’autres renégats le nouveau président est parti en emportant tout (ils n’ont tenu que 2 ans de plus, matériel radio saisi par les huissiers ) et pour moi, avec quelques amis deux mois plus tard, le 19 décembre 1981 à 9h 30 bonjour RADIO DES COTEAUX

Guy FAGOT, fondateur de Radio Cambos, décèdé en juin 2012, à l’âge de 64 ans.